Produits du Terroir Gardois

L'OIGNON DOUX DES CEVENNES

La culture de l'oignon doux des Cévennes est, depuis près de deux siècles, intimement liée à l'histoire de ce pays


L'oignon doux des Cévennes est cultivé dans une zone limitée des Cévennes et bénéficie d'une appellation d'origine contrôlée et d'une appellation d'origine protégée


Elle est indissociable des paysages de terrasses qui caractérisent les Cévennes méridionales, des étés chauds et secs, de l'eau abondante qui irrigue chaque parcelle. Cette persistance témoigne de l'activité des hommes, attentifs à remonter les murets de pierres sèches, à capter des ruisseaux, à maintenir la qualité de cette production traditionnelle


Ici donc est né l'oignon doux des Cévennes, bénéficiant des avantages propres à un terroir et du savoir-faire de ses agriculteurs

HUILE D'OLIVE

Avec près de 4 000 ha plantés, le Gard est le premier producteur d'olive de la région


L' AOP Huile d’Olive de Nîmes certifie une qualité particulière liée à la région gardoise et au mode de production traditionnel transmis de génération en génération


L'huile d'olive est un produit naturel et sain utilisé depuis la nuit des temps par les hommes pour guérir de nombreux maux et entretenir leur santé grâce à la présence de vitamines et de bio phénols, réputés pour leurs propriétés anti-cancérigène, anti-inflammatoires et anti-microbiennes


C'est un pur jus de fruit obtenu par simple pression à froid


Du côté du goût, l'originalité de l'Huile d'Olive de Nîmes passe par son intensité aromatique, accompagnée d'une ardence et d'une amertume reconnue

L'ASPERGE CELESTINE CAMARGUE ou ASPERGE DES SABLES

L’asperge est cultivée en France depuis le XVe siècle. C’est une plante qui affectionne particulièrement les sols sablonneux; c’est pourquoi il existe une importante production d’asperges des sables dans le Gard


Début mars, c'est en Camargue que sont délicatement cueillies à la main les premières asperges blanches. Produites dans les terres sablonneuses du département, elles se trouvent sur les étals du mois de mars à fin mai. Le ramasseur doit tout d'abord repérer le bourgeon qui affleure à la surface du sol avant de dénicher l'asperge. Délicatement, il va enfoncer sa "gouge", tige de métal incurvée et terminée par un cercle à peine plus large que le calibre de l'asperge, dans le sol jusqu'à la base de la jeune pousse.


Dès mi-mars, le reste du département, basse vallée du Rhône et Uzège en tête, est à son tour en production, pour atteindre son rendement optimum début avril. La qualité des différents terroirs et la douceur du climat se conjuguent pour donner des asperges droites, blanches et parfumées très prisées des grands chefs, mais aussi des asperges vertes très appréciées des connaisseurs...

EPICERIE DE LA TRANSHUMANCE

Au centre de l'Espérou, carrefour des hommes de la route ( rond point ), venez découvrir notre Epicerie Atypique ou règne l'athmosphère de la MONTAGNE par ses odeurs et ses couleurs. Epicerie Fine de Montagne qui existe depuis plus de 40 ans. Laurent l'Epicier du village ( ancien Restaurateur du Guide Michelin) saura vous conseiller sur les Produits du Pays: CHARCUTERIE/CREMERIE/FROMAGES tout pour le bon vieux repas( pique-nique).


L'épicerie se situe à l'Espérou (station de moyenne montagne de 130 habitants, située à 30 Km du Vigan, sous Préfecture du gard), sur l'axe menant à la dernière station méteorologique de France du Mont Aigoual très visitée en saison touristique

LA REGLISSE

Le "bois de réglisse", connu depuis la plus haute Antiquité, est la racine d'un arbrisseau appartenant à la famille des légumineuses. La plante peut atteindre plus d'un mètre de haut et pousse à l'état sauvage dans les régions méditerranéennes


On exploitait le jus sucré des racines pour faciliter la digestion, soulager les affections de la gorge et des organes respiratoires. En France, on récoltait autrefois la réglisse dans le midi, notamment en Camargue


La production locale ne suffisant pas à la consommation, on en importait d'Espagne, d'Italie ou du Moyen-Orient. Elle était importée, non traitée, sous son apparence de bois et, de là, gagnait les officines d'apothicaires


L’implantation des premières fabriques de réglisse dans le Sud de la France s'explique par la proximité des zones portuaires. Peu à peu ces propriétés médicamenteuses laissent la place aux confiseries et à la fabrication de tisanes


A visiter absolument : le Musée du Bonbon Haribo à Uzès... "L'histoire alléchante d'un siècle de confiserie..."

LA FOUGASSE

Rien à voir avec ses cousines salées aux grattons, aux lardons ou aux olives qui embaument les boulangeries : La fougasse d'Aigues-Mortes est une brioche moelleuse humectée de beurre et de fleur d'oranger, et saupoudrée de sucre

LES TELLINES

Ce petit coquillage à la forme triangulaire, porte aussi le nom de "haricot de mer"


Il est apparenté à la famille des moules et des huîtres présentes en Méditerranée non loin du Grau Du Roi, et vit principalement dans le sable du rivage graulen, mais il faut être professionnel de la pêche pour pouvoir le ramasser avec un râteau fermé par un filet à petites mailles. La meilleure pêche se fait lorsque le temps tourne à l'orage : le coquillage adorant ce temps, remonte tout près de la surface et remplit ainsi la besace du pêcheur.

Ne pas goûter les tellines, c'est se priver de l'un des plus délicats plaisirs culinaires méditerranéens.


Toutes petites mais savoureuses, les tellines sont un régal pour tous les amateurs de fruits de mer. Coquillage emblématique des plages camarguaises, il est récolté de façon artisanale.


Recette de TELLINES A LA PROVENÇALE (pour 4 personnes)


- 1 kg de tellines

- 4 gousses d'ail

- du persil

- huile et vinaigre


Rincez les coquillages et enlevez le maximum de sable. Faites ouvrir vos tellines sur feu vif avec un peu d'eau. Une fois ouvertes, égouttez-les et laissez-les refroidir. Hachez le persil et l'ail ; préparez une vinaigrette et incorporez-y le persil haché.

Versez cette préparation sur les tellines et régalez-vous !

LES CERISES

Dès le début mai, les cerises gardoises, produites surtout dans la basse vallée du Rhône et autour de Remoulins, donnent un air d'été aux corbeilles de fruits de tout le pays. Fin mai, "la cerise dans tous ses états" met le fruit et ses variétés acides ou plus douces à l'honneur le temps d'un week-end à Remoulins.

LA GUARIGUETTE ou FRAISE DE NIMES 

Parmi les produits agricoles gardois, il en existe un particulièrement attractif : la Fraise de Nîmes. En effet, elle la première fraise de printemps de France cultivée en pleine terre, généralement destinée à la grande restauration et aux épiceries fines. La Gariguette facilement reconnaissable à sa forme allongée et élégante. Gorgée de soleil, elle a une légère acidité très appréciée des connaisseurs qui sont à la recherche de saveurs insolites. La culture en pleine terre donne au fruit sa typicité liée au terroir : précocité, équilibre, sucre-acidité...

La production est soumise à un cahier des charges qui garantit l'utilisation de techniques agricoles respectueuses de l'environnement et la production d'un fruit de qualité. La "gariguette" arrive vers le 15 mars et se trouve sur les étals jusqu'à fin juin. 

LE PELARDON - Fromage de chèvre AOP

C'est l'un des plus vieux fromages de chèvre d'Europe. On retrouve sa trace depuis la nuit des temps comme en témoigne les récits des poètes et des conteurs. Il est fabriqué depuis des siècles en Languedoc, et plus particulièrement chez nous, dans les montagnes cévenoles. Fromage à pâte molle (qui devient plus cassante avec un affinage prolongé), fabriqué à partir de lait de chèvre cru et entier, le Pélardon est un palet recouvert d'une fine croûte. Dans la fabrication traditionnelle du pélardon, le lait ne subit pas de traitement thermique, le caillé frais est moulé à la louche (égouttage spontané) puis le fromage est salé à la main, démoulé et entreposé en cave. Quelques jours suffisent pour obtenir un pélardon "frais", d'un goût peu prononcé et légèrement acide. Frais, moelleux ou sec, il livrera toute l'authenticité de son terroir.

La période de consommation idéale s'étale de mai à septembre après un affinage de 3 semaines, mais aussi de mars à novembre. Il est caractérisé par une pâte assez compacte et un petit goût de noisette qui lui confère une personnalité reconnue.

Le pélardon est protégé depuis 2000 par une AOC (définissant notamment ses origines cévenoles et languedociennes), et depuis 2001 par une AOP, le label européen équivalent, depuis 2010 le seul reconnu avec un logo rouge et jaune (chaque AOC devient donc AO

LA POMME REINETTE

De son vrai nom Reinette blanche du Canada

Servie à la table des rois à Versailles, la reinette, avec sa chair ferme et parfumée bénéficie d'une grande renommée.

Un des emblèmes du pays cévenol, la pomme reinette du Vigan est un produit traditionnel qui a su conserver toute sa spécificité. De variété ancienne, la Reinette du Vigan est une pomme de calibre moyen, à la peau fine, légèrement grisée et tâchée de point vermillon. Son aspect rustique cache des trésors de saveurs et un fruité incomparable.

Délicieuse à manger "au couteau" avec sa chair ferme et croquante légèrement acidulée ; cette pomme se prête également admirablement à la cuisson qui révèlera toutes ses subtilités. Riche en goût, la Reinette du Vigan est aussi un fruit d'exception pour élaboration d'un délicieux jus de pomme dont la fabrication artisanale préserve toutes les qualités du fruit.

L'EAU GAZEUZE PERRIER

Eau minérale gazeuse française issue de la source des Bouillens

Tout le monde connaît cette eau gazeuse signe de fête, de sport et de convivialité. Son histoire est à l'image de ses bulles : inattendue et pleine de rebondissements... Depuis l'époque romaine, la source des "Bouillens" est utilisée comme eau thermale. Au déclin de l'Empire romain, seuls les habitants profitent de ses bienfaits.


En 1793, les caractéristiques exceptionnelles de cette eau ressurgissent. Et le 23 juin 1863, un décret de Napoléon III accorde au maire de Vergèze son exploitation : bains (chauds et froids), douches, inhalations... Porté par la mode du thermalisme durant le Second Empire, l’Établissement des Eaux Minérales de Vergèze est créé en 1898.


La rencontre en 1903 du docteur nîmois, Louis Perrier, spécialiste du thermalisme, et d'un jeune aristocrate anglais, Sir Saint-John Harmworth, marque le début de la saga Perrier. Entre son nom et la forme inédite de sa bouteille, la station thermale de Vergèze passe au stade de site de production d'eau minérale naturellement gazeuse.


Quand Sir Saint-John Harmworth rachète la société en 1906, il a l'élégance de donner à la source le nom de celui qui la lui a fait connaître. Puis, il exporte cette boisson vers les colonies de l'Empire britannique. A partir des années 50, sous l'impulsion de Gustave Leven, Perrier part à la conquête des 5 continents.


Le "Champagne des eaux de table" est alors célébré par les plus grands artistes et publicitaires de cette fin de XXème siècle. 

0