Le Musée des Jouets à Montauban ...

Crédit Photo Theijfp Joëlle FAURE - Photographe Professionnelle sur Montauban

Lien vers sa page Facebook

LA NAISSANCE DU MUSEE

Une rencontre ...

Le Musée est né de la rencontre entre Gérard MISRAI, un grand collectionneur de jouets anciens et de soldats de plomb et de Mme GALINO, fondatrice de la crèche "La Maison d'Irène".

Une belle histoire ...

Il était une fois un ingénieur qui a débuté sa carrière à l'âge de cinq ans et qui au lieu de lire les livres de la Comtesse de Ségur, préférait créer des jouets "en mécano" et construire des châteaux forts pour y loger ses petits soldats. Gérard MISRAI puisque c'est son nom, n'a jamais quitté le rêve de son enfance, et pour se détendre, a continué à réaliser de petits chefs d'œuvres comme cette grue portuaire ou cet atelier de mécanique avec des machines outils entrainées par des courroies reliées à une machine à vapeur. Sa passion l'a conduit à collectionner depuis soixante ans des centaines de jouets anciens de toutes sortes, ainsi qu'une véritable armée de soldats de plomb.

Une cité des enfants ... et des plus grands aussi

C'est grâce à toute une équipe de passionnés que Montauban a désormais son musée des Jouets.


Lien du site internet du Musée des Jouets de Montauban

situé au 770, boulevard Blaise Doumerc

82000 Montauban / Tél - 05.63.20.27.06 / Mail - [email protected]

Musée de la Résistance et du Combattant

Espace Antonin Perbosc

2, boulevard Edouard Herriot

82000 Montauban - Tél. 05.63.66.03.11

du Mardi au vendredi / de 9H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00 - Lien vers le Musée

PARCOURS DE L'EXPOSITION PERMANENTE

La Seconde Guerre Mondiale

Le Musée de la Résistance et du Combattant convie le visiteur à découvrir les grands aspects Historiques de la Seconde Guerre Mondiale, de la montée des totalitarismes à la libération du territoire National Il est invité à mieux appréhender et comprendre le conflit et ses conséquences jusqu'à nos jours sur l'histoire de notre pays et celle de Montauban et sa région.


Précédée d'une introduction en amont de l'entrée, l'exposition permanente est construite en quatre espaces thématiques distincts, dans une logique chronologique, l'espace sur la Shoa pouvant être découvert séparément.


Le parti pris de cette présentation historique s'accompagne d'une ambiance sonore et de nombreux objets, photos et documents, témoignages d'une guerre, d'une vie en temps de guerre, des moyens pour y résister, et d'une conclusion en forme de désir de paix.


Tout au long du parcours, une frise chronologique surmonte l'exposition permanente, rattachant la période de guerre à des évènements culturels, scientifiques et politiques marquants qui se déroulaient dans le Monde de 1914 au 11 septembre 2001, date emblématique d'une nouvelle tragédie de l'histoire.


Le Musée participe également aux grands évènements nationaux tels que la Nuit des Musées, les Journées Européennes du Patrimoine et aux commémorations des grands conflits Mondiaux, autant d'opportunités de réfléchir à la fragilité de la Paix et de la célébrer.

ESPACE 1 - la Naissance du CONFLIT

Le traité de Versailles marque la fin de la Grande Guerre. Etabli dans des conditions difficiles, il porte en lui les germes des conflits futurs, divisant l'Europe et favorisant la montée des nationalismes.


Quatre grands aspects sont abordés dans cet espace pour expliquer les prémices du second conflit mondial.

La guerre de 1914 - 1918 : une guerre inéluctable qui deviendra un conflit mondial et total.

Une paix lourde de conséquences : avec un bilan effroyable, le traité de Versailles et son programme en 14 points laisse l'Allemagne humiliée.

La montée des totalitarismes en Europe : les années 20 voient l'émergence de l'Union Soviétique et la montée en puissance de trois autres dictatures en Italie, en Espagne et en Allemagne.

La marche vers la guerre : l'Allemagne annexe l'Autriche et les Sudètes, Munich est un échec ... la France et l'Angleterre entrent en guerre.

ESPACE 2 - l'OCCUPATION

Après avoir vainement tenté de sauver la paix, la France et la Grande Bretagne, sont contraintes de déclarer la guerre à l'Allemagne suite à l'invasion de la Pologne. S'ensuivront des années de guerre, d'occupation et de terreur.


Ce second espace résume les années d'occupation

La guerre éclair : en septembre 1939, l'invasion de la Pologne pousse la France et la Grande Bretagne à déclarer la guerre à l'Allemagne

Le temps de l'exode : sur les routes de France, des milliers de civils, mêlés aux troupes militaires, fuient les combats du Nord et de l'Est de la France

Les camps d'internement du Sud Ouest : la guerre d'Espagne pousse des milliers de républicains Espagnols et leur famille à fuir leur pays

Le Camps de Septfonds : accueillera tout au long du conflit des républicains Espagnols, des Polonais, des Juifs, puis à la libération, des collaborateurs

Vichy, une collaboration d'Etat : suite à la défaite et à la déclaration d'Armistice, l'Etat Français s'engage dans une collaboration tactique. Il établit des mesures autoritaires qui règleront durement la vie quotidienne des Français

ESPACE 3 - la RESISTANCE

La majorité des Français demeure longtemps attentiste et préoccupée par des soucis quotidiens

Mais la résistance va s'organiser pour lutter contre l'ennemi Allemand soit de l'étranger, soit de l'intérieur


Le 18 juin 1940

Un homme, le Général Charles de GAULLE exilé à Londres, refuse la défaite et se pose en défenseur de la France et des libertés

La flamme de la Résistance

Depuis Londres, le Général de GAULLE appelle le peuple français à la RESISTANCE

Organiser la Résistance

De GAULLE fait appel à Jean MOULIN pour organiser et tenter d'unifier les différents réseaux de résistance

La Résistance au quotidien

Des hommes et des femmes de tous horizons, connus et inconnus, s'opposent à l'occupant Allemand

La Libération

L'année 1942 est un tournant pour la guerre, les alliés débarquent en Afrique du Nord. La victoire est proche et la république française reprend ses droits

ESPACE 4 - la DEPORTATION

L'idéologie nazie se fonde sur le mythe aryen affirmant la supériorité du type nordique. Associée à un antisémitisme sans précédent, la lutte pour la pureté de la race allemande aboutit à la Shoah, le génocide des Juifs par les nazis


Dès 1933, le Reich allemand et les territoires occupés se couvrent de camps de concentration où sont internés tous les opposants au régime nazi

Le système concentrationnaire

Revêtu d'un uniforme rayé marqué d'un triangle dont la couleur classifie le prisonnier, des millions de déportés travaillent pour le Reich, main d'œuvre nombreuse et corvéable à merci

La Shoah

La "solution finale" décide du sort de millions de Juifs : celui de la mort. Isolés dans des ghettos, tués dans des camps d'extermination, ce sont près de six millions d'hommes, femmes et enfants qui trouveront la mort dans d'atroces conditions

Le devoir de mémoire

Difficile pour les survivants de l'Enfer d'en parler. Comment exprimer l'indicible ? La plupart se taisent par peur de ne pas être crus. Mais le jugement des criminels de guerre au procès de Nuremberg va leur redonner la parole

Fin de l'ESPACE 1 - vers la PAIX

Les revers subis durant la Seconde Guerre Mondiale ont affaibli la population française au sein de son empire, alors que la guerre froide initiée par les ETATS UNIS et l'URSS encourage les prises d'indépendance des pays colonisés


Sitôt la paix retrouvée, la France va s'engager dans deux conflits majeurs qui marqueront douloureusement son histoire

Les principaux engagements militaires français post 1945

La proclamation de l'indépendance de l'INDOCHINE par Hô Chi Minh va déclencher la première des guerres de décolonisation. Suivront par la suite d'autres pays comme l'ALGERIE

Cette exposition permanente se termine volontairement sur une question : la paix n'est elle qu'un espoir vain ?

L'actualité n'a toujours pas apporté de réponse encourageante. Pourtant, la seconde guerre mondiale a suscité la fondation de l'ONU afin de sauvegarder la paix internationale, depuis 60 ans à en éradiquer définitivement les germes.

Souhaitons que les hommes trouvent ensemble et rapidement la réponse définitive à la "Paix"

MUSEE INGRES (en cours de rénovation actuellement)

Salle du Prince Noir du Musée Ingres

PHOTOS Nathalie PHILIPPE

Exposition au Musée Ingres de Novembre 2015 qui s'intitulait REVELATIONS - avec les œuvres d'Armand CAMBON Peintre Montalbanais de ses collections d'Art Islamiques - d'Inde - de Chine - et du Japon. Quelques poteries et objets permanents apparaissent sur cette galerie de photos. On y trouve aussi des DONS de François PLACIDE LAPEYRE Pharmacien


PHOTOS Nathalie PHILIPPE

Exposition Permanente au Musée Ingres des Œuvres d'Antoine BOURDELLE

PHOTOS Nathalie PHILIPPE

0